Rechercher
  • Luca Snape

Kenshin, la cuvée "Usu Nigori" de la brasserie de saké française Les Larmes du Levant

Découverte pour la première fois au Salon du Saké 2019, « Tenshin » de la Maison de saké Les Larmes du Levant est une cuvée qui intrigue, tant par son profil aromatique que par sa technique de filtration. Parfait pour l’apéritif, je vous invite à découvrir à travers cet article les secrets de cette cuvée unique !


Les Larmes du Levant, une brasserie de saké Française

Située vers Condrieu dans la du région du Rhône Septentrional, la brasserie de saké les Larmes du Levant a été fondé par Grégoire Boeuf il y a quelques années. C'est à la suite de plusieurs rencontres et d'un voyage au pays du soleil levant que cette idée de création d'une brasserie de saké située en France lui est venue. Entre tradition nippone dans son esprit et moderne dans ses initiatives, Les Larmes du Levant propose aujourd'hui cinq cuvées, toutes d'une grande qualité, qui se marient parfaitement à la gastronomie française. La brasserie de saké importe directement du Japon les meilleurs riz à saké mais utilise une eau d'une pureté considérable, provenant du Mont Pilat.


Aujourd'hui les trois cuvées principales de la brasserie ont déjà gagné en notoriété chez les amateurs de sakés en France, et sont bien distribuées tant en ligne (chez Midorinoshima par exemple), qu'en boutique physique et restaurant comme à la Maison du Saké sur Paris. Par ailleurs, cette nouvelle cuvée Tenshin est le fruit d'un travail assez récent, sachant que la première cuvée réalisé et accessible au grand public est sortie l'année dernière !


Tenshin, Usu Nigori 2019


La cuvée Tenshin de la Maison Les Larmes du Levant est un type de saké atypique appelé "Usu Nigori", issue d'une semi-filtration et d'une mise en bouteille quasi immédiate. Peu connue en France, l'initiative des Larmes du Levant a été de produire un saké d'apéritif doté d'une belle énergie et d'une grande saveur.


La Technique de filtration "Usu Nigori"


La technique est un dérivé du Nigori Sake, après la fermentation principale, le saké est semi-filtré de sorte à ce qu'il ne reste qu'une fine brume de lies dans la bouteille. Cette technique permet au saké de délivrer une grande saveur provenant des lies restantes, une fraîcheur apportée par une acidité proche de celle que nous pouvons retrouver dans les grains de raisin frais ainsi qu'une belle énergie, un certain coté "vibrant". La mise en bouteille quasi immédiate apporte au saké un profil aromatique proche d'un namasake (saké non pasteurisé).


La dégustation de la cuvée Tenshin


Au nez la cuvée délivre des arômes de fruits frais et des notes lactiques que nous pouvons retrouver dans les sakés non pasteurisés. En bouche, beaucoup d'énergie : le mariage entre fraîcheur, minéralité et acidité confère à la cuvée le parfait mix pour être une cuvée privilégiée pour l'apéritif. Avec sa texture gourmande et sa finale délicatement fraîche, il ne serait pas déplaisant d'imager un accord sur un dessert crémeux comme une glace vanille ! Merci à la Maison les Larmes du Levant pour cette belle initiative, une cuvée somptueuse à découvrir au plus vite (attention, quantité limitée) !


Luca Snape

103 vues0 commentaire