Rechercher
  • Luca Snape

La Maison du Saké met à l’honneur les sakés de la préfecture d’Ishikawa

Comme à son habitude, la Maison du Saké met à l’honneur une des préfectures nippones à travers une gamme de sakés sélectionnée chez les meilleurs producteurs. Ainsi, pour débuter cette nouvelle année 2020, la Maison du Saké nous invite à découvrir la préfecture d’Ishikawa, dont la tradition du Nihonshu continue à se développer à travers ses sakés, dont le style aromatique se distingue véritablement.


La préfecture d’Ishikawa


Située au Centre-Ouest de l’île de Honshu, la préfecture d’Ishikawa est réputée pour ses paysages naturels majestueux, qui donnent sur la mer intérieure du Japon mais également sur les reliefs montagneux enneigés en hiver. Au Nord, la péninsule de Noto est aujourd'hui célèbre et reconnue pour ses magnifiques paysages donnant sur les rizières cultivées en terrasse.


Le saké, produit du terroir et reflet de l’histoire de la préfecture d’Ishikawa


La préfecture d’Ishikawa bénéficie d’un climat favorable à une production de sakés de qualité. Autrefois, les températures hivernales permettaient aux brasseurs de maîtriser les températures des fermentations, bénéfice encore valable pour les petites brasseries traditionnelles. De plus, la plupart des Maisons de saké d'Ishikawa utilisent des eaux riches en minéraux de qualité grace à l’enneigement annuel relativement élevé.


La guilde des brasseurs de Noto

Les guildes de producteurs de sakés ont dans le passé jouées un rôle très important dans le développement de styles de sakés régionaux, en transmettant entre brasseries des méthodes de production pointues. La guilde de la péninsule de Noto nommée « Noto Toji » est d’ailleurs l’une des quatre guildes les plus réputées du pays, produisant des sakés sur un style aromatique, juteux et doté d’une finale nette.


Les accords mets / sakés d’Ishikawa


Historiquement, les Seigneurs de la préfecture d’Ishikawa, réputés pour être de grands gourmets, ont véritablement contribué à la richesse et la diversité de la gastronomie régionale que l’on peut encore déguster aujourd’hui. En premier plan, la préfecture est réputée pour les produits issus de la pêche ; poissons et crustacés de la mer du Japon s’accorderont magnifiquement avec les sakés de la préfecture d’Ishikawa, et notamment ceux issus de la péninsule de Noto.


Akira Junmai Organic – Nakamura Shuzo


Découverte du saké coup de coeur de la sélection

Youlin Ly, fondateur de la Maison du Saké a sélectionné par ses soins une dizaine de cuvées provenant de plusieurs brasseries d’Ishikawa. Suite à la dégustation, trois cuvées se distinguaient réellement des autres, mais j'ai fais le choix de vous parler de la cuvée Akira Junmaï Organic– Nakamura Shuzo, l’un de premiers sakés japonais certifiés par le label bio européen.


La dégustation du saké


Au nez, le saké délivre des notes délicates de céréales amené par le type de riz local Mitsuhikari. En bouche, la texture est douce et crémeuse, l’équilibre entre acidité et amertume est formidable, et la présence de l’Umami vient sublimer les saveurs du saké. Dégusté un peu frais, je pense que ce saké consommé chaud pourrait révéler un potentiel aromatique majestueux.


Encore merci à la Maison du Saké pour cette jolie sélection de sakés disponible en dégustation sur place ou à l’achat et ce, dès aujourd’hui ! Kanpai !


Luca Snape

38 vues0 commentaire