Rechercher
  • Luca Snape

La cuvée Junmai Iwai, coup de coeur de la Maison Tsukino Katsura

Ce Junmaï de la célèbre Maison Masuda Tokubee Shoten est l’un de mes coups de cœur lorsqu’il s’agit de savourer un Junmaï au taux de polissage relativement faible. La splendeur de cette cuvée est essentiellement due à l’utilisation du riz « Iwai ». Dotée d’une belle richesse en umami, des notes rustiques mais élégantes, la cuvée Iwai est un grand succès de la Maison Kyotoïte !


La Maison Masuda Tokubee Shoten


Située près de Kyoto et plus connue sous le nom de Tsukino Katsura, cela fait déjà plus de trois siècles que la brasserie fabrique des sakés réputés dans l’ensemble de l’archipel et bien au-delà. Elle a notamment joué un rôle essentiel en 1966 pour convaincre le gouvernement japonais de relancer la production de Nigorisake autrefois interdite pour des raisons de sécurité sanitaire. (Je recommande d’ailleurs fortement leur cuvée Nigori Nama Happo, une merveille).


Tsukino Katsura Iwai Junmai


Sur cette cuvée Junmai Iwai, la Maison Tsukino Kastura a mis au monde un saké profond, au profil rustique qui met à l’honneur le goût du riz et sa culture locale sans aucun intrant chimique. Créé en 1993 dans la préfecture de Kyoto et destiné à la production de saké, le riz Iwai est l’un des plus chers du Japon. Riche en amidon, il est utilisé la plupart du temps pour la production de Ginjo et de Daïginjo. Par ailleurs, Tsukino Kastura a fait le choix pour cette cuvée de conserver un taux de polissage faible de 80%. On découvre alors un saké d’une grande richesse, qui associe des notes de céréales et crémeuses de butterscotch.

En bouche, il possède une texture douce marquée par un léger côté lacté. Avec une finale sur une pointe épicée et à l’umami présent, cette cuvée sera parfaite pour accompagner des plats riches et savoureux.


L’accord parfait


Mon expérience personnelle me laisse penser qu’un accord avec du poulet frit japonais « Karaage » pourrait-être une belle combinaison. Autrement, des Saint-Jacques au beurre, dorées sur la poêle avec l’Iwai servit chambré révélera un accord sublime !


Découvert au restaurant étoilé Sola en 2017, cette cuvée fait partie de mon top 10 des Junmaï à gouter une fois dans sa vie. Pour le moment, je ne pense pas qu’il soit disponible à la vente au particulier en France mais cela ne devrait tarder ! Kanpai !


Luca Snape

33 vues0 commentaire